fbpx

Jour 17 : Les traditions de Noël dans le monde 🌎

Le moment est bientĂ´t venu : NoĂ«l va ĂŞtre cĂ©lĂ©brĂ© d’ici peu dans les quatre coins du monde. Mais les façons de fĂŞter NoĂ«l ne sont pas les mĂŞmes partout. Les coutumes liĂ©es sont elles aussi diffĂ©rentes d’un pays Ă  l’autre. Après avoir vu les diffĂ©rentes traditions en France, intĂ©ressons nous aujourd’hui au reste du monde.

Le sapin de Noel

DĂ©coration Ă  Athènes – CrĂ©dit : Pinterest

À Athènes, c’est souvent un bateau, tandis qu’en Australie, on n’hésite pas entre un sapin de   Nordmann et un épicéa bleu, mais plutôt entre plastique et bois. Ce sont surtout les variantes de sapin   faites soi-même qui y sont très prisées. Elles sont personnalisées, toujours adaptées à leur   environnement et ne perdent pas d’aiguilles. En Inde, les bananiers sont décorés et au Liban, à partir de   graines de haricots dans du coton, on fait pousser des arbrisseaux à décorer. À Cuba, on choisit une   solution de facilité : les sapins de Noël sont achetés déjà décorés.

 

Les repas

Au Pérou, le panetón ravit tous les palais. Il s’agit d’un gâteau avec des fruits qui est souvent accompagné d’un chocolat chaud.
En Ukraine, la koutia est incontournable. C’est un entremets fait de céréales, de miel, de pavot, de raisins secs et de noix.
En Éthiopie, le 7 janvier, on sert le « wat ». C’est un plat épicé traditionnel à base de viande et de légumes servis sur une injera, galette au levain.
Aux Philippines, le repas de Noël le plus important est la Noche Buena. Ce repas, servi pendant la nuit de Noël, est composé de « lechon » (cochon de lait), « queso de bola » (fromage semblable à l’Edam) et de divers plats de pâtes.
La spécialité du Danemark est le Risalamande. Ce délicieux dessert est composé de riz au lait auquel on incorpore de la crème fouettée, des amandes hachées et du sucre vanillé une fois refroidi. Bon appétit !

PanetĂłn / Koutia / Wat

Risalamande

Les décorations

Himmeli

Les États-Unis et le Canada peuvent être qualifiés de maîtres de la décoration : pendant l’Avent, des   rues et des quartiers entiers sont transformés en un océan de couleurs scintillantes pour célébrer Santa   Claus et autres personnages.
Mais en Finlande par exemple, les décorations se font au contraire plutôt discrètes. Le Himmeli, fabriqué à partir de paille, est un élément décoratif typique. Sa fabrication est certes un peu exigeante, mais il est sûr d’attirer les regards.
Le tió, quant à lui, est bien plus simple à bricoler. Il s’agit d’un tronc d’arbre avec deux jambes, un visage souriant et une couverture. Selon la tradition espagnole, il doit être nourri chaque jour de pain et de pommes. Si les enfants ont de la chance, le 6 janvier, ils trouvent alors beaucoup de cadeaux sous la couverture.

Dans beaucoup de petits villages et communes en Inde, pendant l’Avent, de belles illustrations sont faites au sol devant les portes des églises ou de sa propre maison. On utilise pour cela de la poudre de riz ou du sable. Cette façon de « peindre » est nommée Rangoli.
Au Mexique, des piñatas – gĂ©nĂ©ralement en papier ou en argile – sont fabriquĂ©es, puis dĂ©truites dans une joyeuse anticipation. Si l’on est chanceux, des sucreries en abondance sont Ă  la clĂ©.
En Russie, des souhaits sont Ă©crits sur un papier, puis on enflamme ce papier et on boit les cendres avec du champagne.
Au Japon, Noël n’est pas une fête familiale traditionnelle ni un jour férié officiel; il est plutôt célébré avec des amis et des collègues, souvent sous forme d’immense fête.
En Grande-Bretagne, les enfants mettent normalement à disposition un gâteau et un verre de lait pour le père Noël ainsi qu’une carotte pour son renne Rudolphe. Toutefois, le lait est parfois remplacé par du whisky ou du brandy – selon ce que préfère le père.

Ragoli en Inde / Piñatas / Tió

Follow by Email
Facebook
YouTube
LinkedIn