Si vous louez une chambre qui constitue la résidence principale du locataire à un prix “raisonnable”, le fisc ne vous réclamera aucun impôt sur les loyers perçus, mais à certaines conditions. Cette notion de loyer “raisonnable” est fixée par les services fiscaux et est révisée tous les ans. Nous vous conseillions de vous rapprocher de votre trésorerie ou de cliquer sur l’icône pour connaître le dernier bulletin. Si le loyer dépasse ces plafonds, les revenus tirés de la location subiront la fiscalité appliquée aux locations meublées imposées dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). L’association a également pour rôle de vous informer sur la législation en vigueur afin de vous accompagner dans l’établissement d’un loyer.