Depuis 2014 nous proposons un dispositif, appelé « Voisins du Cœur », permettant de loger des jeunes pour un loyer modéré en résidence autonomie, en échange de temps de permanence passés auprès des seniors de la résidence.

Présentation :

  • Le dispositif concerne 4 résidences autonomie à Vitry-Sur-Seine
  • 3 jeunes sont logés par résidence (12 jeunes dans le dispositif)
  • Les jeune profite d’un loyer très modéré
  • En échange, ils assurent une permanence à tour de rôle tous les soirs de 18h à 19h30 et les week-ends de 14h à 17h
  • Ils proposent durant les permanences des activités, des jeux, des discussions, de l’aide informatique, des sorties proposées…
  • Les seniors de la résidence ont aussi accès aux activités proposées aux adhérents de l’association (ateliers cuisine, bien-être, théâtre, écriture, visites culturelles)

Objectifs :

  • Favoriser le lien intergénérationnel
  • Présence rassurante d’un jeune ou plusieurs jeunes dans la résidence
  • Alternative aux gardiens de nuit des résidences autonomie, en cas d’urgence
  • Rompre l’isolement des personnes âgées en proposant des moments conviviaux
  • Lutter contre la pénurie de logements des jeunes et leur proposer une solution de logement solidaire

Les résidences autonomie durant le confinement

En période de confinement des personnes âgées, la présence des jeunes pour lutter contre l’isolement des personnes âgées a été particulièrement appréciée. Leurs missions au sein des résidences ont été adaptées :

  • Parler aux personnes âgées à une distance de sécurité
  • Aide aux courses / pharmacie et distribution d’un goûter dans une des résidences
  • Proposer des ateliers en petit groupe, ou par visio conférence (informatique, cuisine, sport, …)
  • L’association propose des appels de convivialité aux personnes âgées qui le souhaitent
  • L’association envoie chaque semaine un journal avec des actualités, des jeux et des nouvelles de l’association pour divertir et garder le lien social pendant cette période

Témoignages :

 « Enzo et Johanna se sont mis à faire le goûter. Non seulement ils proposaient le goûter dans le parc mais en plus ils passaient dans les étages, ils frappaient chez les personnes âgées, voyaient si elles allaient bien, offraient le goûter. Ça fait plaisir, les résidents aiment bien ! Rama est même sortie le jour de la fête de l’Aïd et a fait une fête avec les résidents dans le parc. En plus de ça l’association distribuait un journal que les résidents étaient très contents d’avoir.
D’une façon générale, on se voyait dans le jardin : on parlait, on jardinait, on faisait le tour du parc… Finalement le problème du confinement c’était surtout de ne pas pouvoir voir la famille. »
Mme Jousse, résidente

 « Au début du confinement, j’ai commencé l’organisation de goûters le week-end dans la résidence. Les résidents disent qu’ils se sentent rassurés qu’on toque à leur porte le week-end, et qu’on leur propose de quoi se rafraîchir, surtout durant le mois de mai où il faisait très chaud. Pour les personnes présentes chaque week-end dans le jardin, ils sont contents de pouvoir passer une après-midi en plein air avec d’autres personnes autour d’un goûter, car avec le confinement, ils disent davantage souffrir de la solitude. Maintenant je pense reprendre petit à petite l’aide au numérique auprès des séniors, car on me sollicite de plus en plus. En tout cas, en ces temps de crise où les séniors se sentent plus anxieux que d’habitude et ont davantage besoin d’être accompagnés, j’ai l’impression que ma présence (et celle des autres jeunes) a été rassurante pour bon nombre d’entre eux.»
Enzo, jeune en résidence autonomie


« A Pâques, j’ai distribué des gâteaux et des cadeaux à tous les résidents pour créer une atmosphère positive à un moment où nous nous sentions stressés. Le week-end, je distribuais des fruits et légumes pour la vitamine C. Je faisais aussi les courses pour ceux qui avaient besoin de quelque chose. Mon meilleur souvenir a été lorsque j’ai organisé la célébration de la fête de l’Aïd avec les résidents, comme je le fais habituellement avec ma famille : il y avait des cadeaux, des gâteaux, des chanson et des ballons… L’atmosphère était positive et ils en ont même parlé dans la magazine de la résidence. J’ai reçu une lettre de remerciement des résidents après la fête et ça m’a fait plaisir d’avoir fait quelque chose de positif, qui les a rendu heureux. Je me suis aussi sentie appréciée. »
Rama, jeune en résidence autonomie

Nous nous tenons à votre disposition pour discuter avec vous d’un potentiel projet en partenariat avec notre association à mettre en place dans vos résidences.